Municipales 2014 Besançon : un territoire à énergie positive

Municipales 2014

Besançon : un territoire à énergie positive

Les élections municipales vont se dérouler dans un contexte marqué par une crise chronique qui pèse sur les finances publiques. La réponse n’est ni dans les recettes libérales ni dans la croissance, mais dans de nouveaux modèles de développement, de production et de vivre ensemble.

La réorientation des politiques économiques dépend pour beaucoup d’un nouveau souffle européen que nous espérons voir se lever lors des élections européennes de 2014. Elle dépend aussi de la politique gouvernementale qui nous laisse sur nombre de points insatisfaits malgré des avancées certaines.

Au niveau local, nous avons la responsabilité d’agir pour vivifier notre territoire.

Europe Ecologie Les Verts propose de débattre des enjeux essentiels :

La démocratie

Renouveler les conditions de la prise de décision publique, sa préparation, son suivi ; relier démocratie participative et démocratie représentative sont, pour nous, deux impératifs tant pour la ville que pour l’agglomération.

La transition écologique et l’emploi

Nous disons clairement non à des projets dits de développement comme celui de la ZAC d’Auxon, non-sens économique et écologique.

Nous disons clairement oui à des projets de développement locaux au bénéfice de tous (éco-pole pour favoriser l’implantation d’une industrie d’avenir, rénovation de l’habitat, agriculture de proximité…).

Le logement

Se loger, réduire les charges de chauffage, rénover, construire, favoriser l’habitat participatif, éviter l’étalement urbain constituent pour les écologistes des axes majeurs des politiques du logement et de l’urbanisme.

La mobilité

Le tram va transformer la ville en améliorant les déplacements et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, mais il reste beaucoup à faire pour diversifier et coordonner l’ensemble des modes de transport (bus, vélo, marche, etc.).

La jeunesse, l’éducation

La défense de l’université est un défi majeur pour Besançon et la région.

La question des rythmes scolaires doit être l’occasion d’élaborer un véritable projet pour l’enfance et la jeunesse avec les enseignants, les associations d’éducation populaire, les associations de parents…

Le vivre ensemble

Il ne se résume pas à la tranquillité publique, pour laquelle les caméras de surveillance ne peuvent remplacer la présence humaine.

Il impose de renforcer les différentes politiques de solidarités et de les articuler au niveau local entre ce qui relève de la compétence de l’État, du Département et de la Ville.

La culture

Bibliothèques, musées, théâtres, mais aussi pratiques des amateurs et associatives : maintenir et enrichir l’offre pour un public plus large.

Europe Ecologie Les Verts invite les Bisontins à s’exprimer sur http://franchecomte.eelv.fr/municipales-besancon/

Remonter