EELV soutient Solmiré

A Besançon, nous devons trouver notre solution pour accueillir les migrants dans notre Ville aujourd’hui et demain.

Cette solution ne peut se trouver dans l’incrimination des mouvements citoyens de solidarité aux migrants. Lors de l’audience du 3 avril 2018, le collectif SolMiRé a été condamné à l’expulsion et au paiement rétroactif d’une indemnité d’occupation suite à la plainte de la SAIEMB. Conscients de la mission d’intérêt général menée par les membres de ce collectif depuis plusieurs mois, Europe Ecologie Les Verts appelle l’ensemble des forces politiques humanistes et de gauche de Besançon à demander l’annulation par la SAIEMB de « la dette » du collectif SolMiRé et à soutenir la mise en place d’un dispositif d’accueil des migrants solidaire et humain en lien avec la mobilisation citoyenne.

Une politique ambitieuse de l’accueil des migrants doit voir le jour à Besançon. Tous les échelons territoriaux et nationaux sont concernés. La ville doit d’ailleurs garantir la protection de la famille.  Alors que le projet de loi asile et immigration entre en discussion au Parlement, Europe Ecologie Les Verts souhaite rappeler son opposition à ce texte qui réduit les droits des personnes étrangères en France.  Localement, démontrons collectivement qu’une vision des politiques migratoires est possible.

Remonter