Dominique Henry lanceuse d’alerte, relaxée!

Mardi 29 mai nous étions nombreux à être mobilisé.e.s en solidarité avec Dominique Henry, militante de la Confédération paysanne qui avait refusé que son ADN soit prélevé suite à l’action militante, revendiquée et pacifique à laquelle elle avait participé contre la ferme-usine des 1000 vaches.

Dominique Henry est une lanceuse d’alerte, qui se bat pour une agriculture locale, respectueuse de l’animal, protectrice de notre santé et revivifiant l’économie rurale. Les militant.e.s ne sont pas des terroristes ou des criminels dangereux, ils n’ont donc pas à etre traité comme tel.

A la clé une belle victoire pour Dominique Henry qui fut relaxée. Elle ne se fera pas prélever son ADN.

Remonter