Prévention du risque nucléaire en Franche-Comté

Dans le cadre du plan de prévention du risque nucléaire, la Préfecture du Doubs a adressé à l’ensemble des maires une circulaire en date du 28 mars organisant un dispositif de stockage et de distribution de pastilles d’iode. Europe Écologie Les Verts de Franche-Comté salue la mise en place de ce dispositif de prévention du risque nucléaire.

EÉLV FC a cependant adressé ce jour un courrier à Monsieur le Préfet de région lui demandant de mettre en place l’ensemble des mesures de prévention nécessaires et leur réactualisation, sur l’ensemble du territoire franc-comtois. La distribution de pastilles d’iode dans le Doubs ne saurait en effet suffire à la protection des populations. Des mesures complémentaires de prévention sont nécessaires. Ces mesures passent notamment par la diffusion massive de l’ensemble des gestes et conduites à tenir en cas d’accident de type nucléaire. Mais également l’organisation d’exercices grandeur nature de confinement puis d’évacuation des populations ainsi que le test des procédures de stockage et de distribution d’iode.

 

La présence des deux plus anciennes centrales nucléaires de Fessenheim et du Bugey à proximité immédiate du territoire régional justifie pleinement la mise en place de plans de prévention, leur test grandeur nature et ajustement réguliers. La mise en place de telles mesures de prévention rappelle en outre que l’accident est possible et que le risque nucléaire zéro n’existe pas. La panne du réacteur n°2 de Fessenheim durant 34 heures le 20 mars dernier ainsi que le double incident du jeudi 5 avril dans les centrales de Penly (Seine-Maritime) et de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher) nous rappelle avec acuité les risques sanitaires et sociaux intrinsèquement liés à cette technologie du siècle dernier.

 

Une bonne information de nos concitoyens est en outre un pilier indispensable d’une politique énergétique responsable et durable. Une politique énergétique d’avenir, sans nucléaire, passe par une rapide et véritable transformation de la politique énergétique nationale fondée sur la sobriété, l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. C’est cette politique d’avenir que porte EELV.