PSA : Le soleil se lève-t-il à l’Est ? – CP EELV FC

PSA : Le soleil se lève-t-il à l’Est ?

L’Etat français et le groupe chinois Dongfeng viennent d’entrer dans le capital de PSA et lui apporter ainsi l’argent frais nécessaire à une reprise de ses investissements.

Pour être efficace sur le long terme, cette recapitalisation devra s’accompagner d’un changement de stratégie industrielle. En Europe, les ventes de véhicules neufs diminuent, dans le reste du monde les taux de croissance se réduisent et la concurrence est féroce.

Ce changement de stratégie devra prendre en compte les évolutions des usages de la voiture et la nécessité de protéger notre environnement : les véhicules de demain seront totalement recyclables, petits, consommeront très peu et seront adaptés à une économie de l’usage (autopartage, location, abonnement au kilomètre, etc.).

Persister dans une vision passéiste et patrimoniale du secteur automobile, c’est pour Peugeot prendre le risque, face à un Etat pauvre, que le groupe Dongfeng devienne majoritaire, garde la marque et vide les usines françaises (en raflant au passage tous les brevets, dont l’hybride-air, déposés par PSA).

Dès à présent, si nous voulons sauver nos emplois, il faut inscrire les investissements dans la perspective de la transition écologique de notre économie, en associant les salariés à la définition de nouveaux objectifs.

Brigitte Monnet
Philippe Chatelain,
porte-parole