EELV



  1. L’agri-bashing : une mauvaise blague, changeons d’agriculture pour sauver les paysans , l’environnement et la santé !

    EELV s’inquiète de la campagne dite de «  réhabilitation » de l’agriculture et de ses agriculteurs, « stop à l’agri-bashing », initiée par la Région Bourgogne Franche-Comté et sa Présidente Marie-Guite Dufay. Outre que cette initiative n’est qu’un relais de la propagande de l’agrobusiness, accuser les consommateurs, les écologistes et tou.te.s celles et ceux qui aspirent à manger mieux, de la souffrance des agriculteurs, est dangereux. Contrairement aux caricatures décrites dans la tribune de la Présidente de Région, l’effondrement du monde agricole est le résultat d’un modèle agricole à bout de souffle. …

    Lire la suite
  2. Réchauffement climatique, sécheresse, patinoires, palais des glaces : un non-sens !

    La Bourgogne-Franche-Comté est l’une des régions les plus touchées actuellement par la sécheresse. Des situations de crise et des arrêtés  sécheresse \ »crise\ » sont en cours dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Nièvre et l’Yonne. Ces situations de « crise » nécessitent l’arrêt des prélèvements d’eau non prioritaires. L’eau manque, la vie de nombreux habitants en est modifiée. La ressource en eau doit être protégée, économisée. …

    Lire la suite
  3. Plan National Vélo: il est urgent d’accélérer plutôt que freiner !

    De plus en plus nombreux dans nos villes, les cyclistes seront-ils les nouveaux oubliés de ce gouvernement ? Le Plan Vélo en discussion depuis plusieurs mois sera présenté par le gouvernement au mois de septembre. Or, le retour des derniers arbitrages budgétaires émanant du 1er ministre inquiète non seulement les associations mais également les élus locaux en charge de la promotion de l’usage du vélo. Celui-ci est de plus en plus plébiscité par les habitants notamment pour les trajets du quotidien. Les raisons en sont multiples et sont bénéfiques pour l’ensemble de la société : amélioration de la qualité de l’air, diminution du bruit, gain en terme de santé publique, développement d’une économie créatrice d’emplois locaux non délocalisables… Et pourtant le gouvernement, qui semblait avoir compris la portée de ces enjeux pour la société, fait maintenant marche arrière ! …

    Lire la suite
  4. Convention TER régionale : EELV demande le retrait de l’article 19

    La Région BOFC va adopter sa politique de mobilité 2018 2025 dans un contexte de mobilisation sociale aspirant à sauver et à renforcer le service public ferroviaire. Les mesures contradictoires de la Convention TER 2018 2025, et de ses annexes, masquent difficilement la déclinaison régionale des choix nationaux : démantèlement progressif du service public des transports en dégradant la qualité du service au détriment des déplacements du quotidien. …

    Lire la suite